Vos commentaires :


"La beauté sera convulsive ou ne sera pas" affirmait André Breton. Votre demeure est de cet ordre et me fait une forte impression.

Patrick C.

si de tous temps l'art avait du étre autorisé, bien maigre serait notre patrimoine aujourd'hui au nom de votre historique libérté cultivez votre oeuvre, moi j'aime l'art (et le lard)

philippe G.

Ne pas se soummettre à l'état d'esprit "moisi" de Monsieur Dumont.

Frédéric R.

Pourquoi détruire une Oeuvre d'Art Contemporaine témoin de son temps qui peut sensibiliser la nouvelle génération à une nouvelle forme d'expression. Pourra-t'on la visiter un jour ??? Je le souhaite vivement.

Martine N.

actionnaire d'artprice et fervant d'art en tout genre, j'ai une grande admiration pour celui que l'on appelle TITI...Soutien amical!

Ludovic d.

tant de choses sont realisées dans notre pays dans l'ombre!!au moins monsieur ehrmann a le courage de ses pensées et gouts ce qui n'est pas le cas souvent dans le monde hypocrite qui nous entoure !!!!

PAUL L.

Le regard se forme, se forge, et s'apprend. Pas le "voir". Pour voir il suffit d'avoir des yeux, pour regarder, il faut aussi avoir un cerveau capable de comprendre. Il y a un fossé entre voir et regarder il faut arrêter de voir autour de soi mais regarder autour de soi... Moi j’ai vu, et j’ai compris, je cautionne donc le fait que “La Demeure du Chaos est une œuvre d'art unique”. RV V

Hervé V.

J'ai découvert "la demeure du chaos" au journal télévisé. Un peu d'originalité dans ce monde uniforme, ça fait plaisir. Mon conjoint est sculpteur et nous aimerions qu'il y est plus de gens comme vous. J'espère que vous gagnerez votre procès. Amicalement Patricia Goulé

PATRICIA G.

En se lançant dans le projet de destruction/reconstruction chaotique de sa maison, Thierry Ehrmann a vitalisé la commune en l’enrichissant d’un « work in progress » exceptionnel qui suscite des réactions créatives spontanées de la part d’autres riverains. Si le débat est public, le champ créatif a aussi dépassé le champ du « privé ». La demeure du Chaos est en passe de devenir un symbole de Saint Romain, tout comme le Palais Idéal du facteur Cheval (qui manqua d’être détruit car jugé hors norme) à fait de Hauterives une référence dans le paysage culturel français.

Céline M.

allez y, je suis de tout coeur avec vous. ce maire stupide devrait au moins réalliser la chance inoui qu'il que son village prenne tout à coup du sens et de l'interet.

francois s.

Le dadaïsme a voulu supprimer l'art sans le réaliser ; et le surréalisme a voulu réaliser l'art sans le supprimer. la position critique consiste à affirmer que la suppression et la réalisation de l'art sont les aspects inséparables d'un même dépassement de l'art.

Didier L.

l'art provoque la réaction, suscite le débat d'idées, interroge le monde, incite à la réflexion ... ne nous privons pas de cette liberté d'expression et d'interpellation, ne nous enfermons dans nos murs de pierres dorées.

FRANCK C.

Yen a marre du politiquement correct !

Arthur G.

j'approuve et soutien cette oeuvre d'art, qui est le reflet de ce qui nous attend sous peu

Anonyme

Tout ça me rappelle un dessin de Mordillo pour Amnesty International : un gars se met à repeindre sa maison en rose au milieu d'une bourgade aux baraques uniformément austères, alors les flics l'embarquent... miqrob

Anonyme

Demeure du Chaos libe !

benoit d.

Trés joli! ben c'est vrai, quoi...

yves a.

Je suis ce qu’on appelle un petit bourgeois, élevé dans des meubles XVIII° siècle, siècle que j’aime particulièrement. Je n’ai pas une grande culture et pourtant je pense évoluer puisque il y a quelques temps encore je n’aimais pas l’Art Déco avant de m’apercevoir que j’avais gardé des objets de famille de cette époque. Je me suis souvent interrogé sur mon goût pour les arts en général. Certainement du fait de ma mère qui aimait les belles choses et qui à travers ces choix m’a transmis au-delà de sa mort prématurée cette passion. Mais au-delà de ce fait je crois tout simplement que ma part de sensibilité, de curiosité et de tolérance a participé à cette évolution. Par ailleurs une phrase m’a fait réfléchir : ‘ l’art n’est pas fait pour plaire ». C’est ainsi que je me rapproche aujourd’hui de votre démarche. Même si je ne comprends pas tout, au moins je regarde votre recherche avec tolérance et je ne demande qu’à apprendre et comprendre. Viendra après le temps d’aimer ou de ne pas aimer. Ce n’est certainement pas le cas des gens du village qui vous font procès, alors même qu’ils ne refuseront pas un jour d’être les marchands du temple. A conditions que tout ceci ne soit pas peint par la queue d’un âne…. Bien cordialement.

jean Louis C.

Vite une décision de justice pour raser la maison du facteur cheval et tout ce qui s'y apparente!

béatrice l.

He oui, les gens n'aiment pas voir les choses qui fachent surtout quand elles sont réelles...

eric p.