Vos commentaires :


J'ai découvert "la demeure du chaos" au journal télévisé. Un peu d'originalité dans ce monde uniforme, ça fait plaisir. Mon conjoint est sculpteur et nous aimerions qu'il y est plus de gens comme vous. J'espère que vous gagnerez votre procès. Amicalement Patricia Goulé

PATRICIA G.

En se lançant dans le projet de destruction/reconstruction chaotique de sa maison, Thierry Ehrmann a vitalisé la commune en l’enrichissant d’un « work in progress » exceptionnel qui suscite des réactions créatives spontanées de la part d’autres riverains. Si le débat est public, le champ créatif a aussi dépassé le champ du « privé ». La demeure du Chaos est en passe de devenir un symbole de Saint Romain, tout comme le Palais Idéal du facteur Cheval (qui manqua d’être détruit car jugé hors norme) à fait de Hauterives une référence dans le paysage culturel français.

Céline M.

allez y, je suis de tout coeur avec vous. ce maire stupide devrait au moins réalliser la chance inoui qu'il que son village prenne tout à coup du sens et de l'interet.

francois s.

Le dadaïsme a voulu supprimer l'art sans le réaliser ; et le surréalisme a voulu réaliser l'art sans le supprimer. la position critique consiste à affirmer que la suppression et la réalisation de l'art sont les aspects inséparables d'un même dépassement de l'art.

Didier L.

l'art provoque la réaction, suscite le débat d'idées, interroge le monde, incite à la réflexion ... ne nous privons pas de cette liberté d'expression et d'interpellation, ne nous enfermons dans nos murs de pierres dorées.

FRANCK C.

Yen a marre du politiquement correct !

Arthur G.

j'approuve et soutien cette oeuvre d'art, qui est le reflet de ce qui nous attend sous peu

Anonyme

Tout ça me rappelle un dessin de Mordillo pour Amnesty International : un gars se met à repeindre sa maison en rose au milieu d'une bourgade aux baraques uniformément austères, alors les flics l'embarquent... miqrob

Anonyme

Demeure du Chaos libe !

benoit d.

Trés joli! ben c'est vrai, quoi...

yves a.

Je suis ce qu’on appelle un petit bourgeois, élevé dans des meubles XVIII° siècle, siècle que j’aime particulièrement. Je n’ai pas une grande culture et pourtant je pense évoluer puisque il y a quelques temps encore je n’aimais pas l’Art Déco avant de m’apercevoir que j’avais gardé des objets de famille de cette époque. Je me suis souvent interrogé sur mon goût pour les arts en général. Certainement du fait de ma mère qui aimait les belles choses et qui à travers ces choix m’a transmis au-delà de sa mort prématurée cette passion. Mais au-delà de ce fait je crois tout simplement que ma part de sensibilité, de curiosité et de tolérance a participé à cette évolution. Par ailleurs une phrase m’a fait réfléchir : ‘ l’art n’est pas fait pour plaire ». C’est ainsi que je me rapproche aujourd’hui de votre démarche. Même si je ne comprends pas tout, au moins je regarde votre recherche avec tolérance et je ne demande qu’à apprendre et comprendre. Viendra après le temps d’aimer ou de ne pas aimer. Ce n’est certainement pas le cas des gens du village qui vous font procès, alors même qu’ils ne refuseront pas un jour d’être les marchands du temple. A conditions que tout ceci ne soit pas peint par la queue d’un âne…. Bien cordialement.

jean Louis C.

Vite une décision de justice pour raser la maison du facteur cheval et tout ce qui s'y apparente!

béatrice l.

He oui, les gens n'aiment pas voir les choses qui fachent surtout quand elles sont réelles...

eric p.

La vie est ici et maintenant. L'art doit être le support des révoltes et des refus, mais aussi de la création du monde de demain. Je soutiens totalement l'existence de cette oeuvre d'art, Continuez, envers et contre tous. Merci Palem

Palem C.

pour le droit à l'expression de chacun

Stéphane O.

la vie est chaos, la Demeure est finalement moins chaotique que la réalité...et toute cette anarchie dans un monde aseptisé fait encore peur, continuez!

marc t.

Il est dommage de contraindre a la destruction d'oeuvre... La liberté d'expression, la beauté sont des choses abstraite mais nul n'a le droit d'en juger. Tout comme nul n'a le droit de juger les rêves des hommes.

Carole G.

J'adhére totalement à la démarche artistique de Thierry Erhmann qui ne céde en rien malgré les assauts répétes contre son incroyable chantier .Sa demeure fait déja la renommée de St Romain qui devrait s'enorgueillir d'avoir un tel artiste dans sa commune.Je souhaite qu'un accord intervienne prochainement car la remise en état de la Demeure du Chaos est impossible puisqu'elle est reconnue comme étant une oeuvre d'art.Y a pas de lezard!juste un esprit de salamandre.Anny brunelle la dame de la météorite qui s'est écrasée sur le toit en 2004.

anny b.

sans commentaire

Bernard B.

Go go go !

Samuel T.