Vos commentaires :


M. Dumont n'est pas seulement le maire de Saint-Romain... Il est aussi le président de l'association du Prado ! Lorsqu'il a appris qu'une éducatrice de la maison d'enfant, passionnée d'art, avait emmené des enfants visiter la demeure du chaos, une note interne signée par monsieur Dumont (en tant que Président de l'association) a été affichée dans les locaux de la maison d'enfants, précisant qu'il était interdit au personnel du Prado d'y emmener les enfants. Quand un homme tente d'imposer aux autres sa vision du monde, n'est-ce pas le début du fascisme ?

Sophie G.

L'Artiste est l'homme libre par excellence car L'art c'est l'artiste... L'artiste c'est Dieu

pascal l.

Nous en sommes acteurs et victimes du chaos, alors BRAVO à Thierry d’avoir osé. Un petit bémol, la présentation sur une chaîne publique, dont la léthargie ambiante bonifie la subversion. A bientôt sur canal et vous soutiens pour la création d’un média indépendant. Frédéric Ly

Frédéric L.

Petit clin d'oeil à Pierre M. Pour une fois que l'argent sort des banques pour montrer autre chose qu'un super mariage ou qu'un super placement (hein, Artprice, est-ce que ceux qui achètent un Picasso le font pour l'amour de l'art de Picasso ou pour payer moins d'impôts...), alors profitons de l'art du chaos qui grignotent nos faubourgs, qui empiètent nos valeurs et qui font arrondir tout grands les yeux des enfants (de tout âge les enfants, bien sûr)...chut, ne le dites pas trop fort, il est encore possible de vivre autrement, il est encore possible de rendre le chaos possible pour un monde meilleur. Avec tout mon soutien pour cette ce bel ouvrage!

Carole F.

les murs appartiennent à ceux qui les regardent,il en va de meme des oeuvres d'art. Alertez les enseignants d 'arts platiques de votre region et commencez les visites scolaires; les enfants de vos voisins se chargeront d' expliquer l art à leurs parents.

raphael l.

Le politiquement correct est un fléau qui sclérose la société, qui la même à son déclin.

HERVE L.

Quelle andouille ce maire!

roger g.

La demeure du Chaos : lieu de perdition, au milieu d'une commune de bon aloi, considéré comme tel par une poignée de personnes honteuses face a ce site artistique sortant des normes établies. Il serait bon de pouvoir l'admettre: l'Art prend des chemins différents en fonctions des humeurs, des personnalités et des époques. Respectons l' Art. Merci...

philippe R.

les artistes, les génies, sont toujours reconnus bien après leur mort, pour une fois c'est de son vivant que nous voulons que Thierry erhmann, soit reconnu.Pdg d'ARTPRICE, leader mondial de l'art.

alain m.

Pour une fois ,qu'un mec qui a vraiment du blé ,le craque aussi ,pour le plaisir des autres ...

pierre M.

Comme d'habitude, dans ce pays, dès qu'il y a innovation, idées lumineuses, esprit créatif, la seule réponse est de vous mettre des bâtons dans les roues!

gustave j.

je suppose que la première fois que l'on a vu un picasso on a voulu le détruire?

JACKY B.

Je pense qu'à une époque où l'on prône l'ouverture d'esprit dans tous les domaines,y compris celui de la justice,refuser de reconnaître une oeuvre d'art parce qu'elle ne vous plait semble totalement décalé.

Daniel G.

Quid des matériaux de construction chez un maçon, avec une grue et un bétonnière au milieu d'une forêt de serre-joints ? Là c'est normal ? Chez Artprice on doit voir l'expression artistique, qu'elle qu'en soit la forme. C'est la liberté de faire ce que l'on veut chez soi.

THIERRY B.

tant que des gens comme vous existent,les vraies questions se posent...Ne changez rien Thierry Ehrmann !!

SERGE C.

Ne surtout pas la détruire

Pierre-Emmanuel G.

Oeuvre Exceptionnelle !!!

Frederic L.

Moi, je trouve la démarche bien poussée, j'ai une ouverture d'esprit ayant fait les Beaux Arts de Lyon L'impact est abouti

Stéphanie D.

je trouve que c'est la vie réelle et que c'est du travail et pas beaucoup de gens aurait fait ce que vous avez fait Bonne continuation pour la suite

Nathalie T.

Quiconque s'oppose à ce travail artistique, s'oppose à regarder la réalité de ce monde. L'art serait'il pas là pour ouvrir l'esprit et les yeux des non-voyants ?

Agathe G.